140-000-teraoctets de données texte échangées, via vos téléphones mobiles

4,6 milliards d’abonnements mobiles dans le monde dont  400 millions d’abonnements à Internet mobile, voilà ce qui explique  la montée en puissance des échanges de données dont le traffic dépasse les échanges voix sur la période du mois de décembre ( données constructeur Ericsson)
L’impact de Facebook et de Twitter est bien sur parmi les éléments qui ont crées cette augmentation.


La démocratisation des tarifs devrait permettre de triple le volume d’échange de données permettant à tout un chacun de ce connecter dans tous ces déplacements.

Les opérateurs vont devoir faire face à des besoin en bande passante de plus en plus croissante et devront ce motiver à passer à la 4G…/LTE

les infrastructures actuellement installés ne sont pas encore conformes à la vraie 4G. Ils sont compatibles avec la norme LTE (Long Term Evolution), la 4G doit pouvoir atteindre des débits en voie descendante de 100 mégabits par seconde en mobilité et de 1 gigabit par seconde en nomadisme

Le LTE représente quand même un saut technologique : la vitesse de transport des informations s’y rapproche de celle des réseaux fixes.

L’évolution vers la 4G sera surtout une mise à jour de logiciel et de nouvelles cartes qui devront êtres mises dans les stations de base radios.

Cependant les coûts seront important et les opérateurs dont les réseaux 3 g sont saturés n’auront pas le choix que de faire cet investissement.
Actuellement en France SFR et Bouygues Télécom sont au stade de tests, car comme AT&T ils sont revendeurs de l’Iphone dont la version 4G devrait voir le jour bientôt dans l’hexagone.

A l’heure actuelle peut de produit supporte la 4G et il faudra des demandes de nouvelles licences auprès de L’ARCEP dès cette année.
D’ailleurs des bandes de Fréquence vont être disponibles dont une de 800 mégahertz que la TV analogique va libérer dans les zones rurales, une autre de 2,6 gigahertz sera destinée au zones urbaines.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.